Phase 3 – Utilisateurs

Quand le contexte actuel est défini et compris, nous sommes en mesure de nous pencher sur la situation des utilisateurs. La prise en compte des aspects physiques et psychologiques des utilisateurs impliqués dans le développement du système est essentielle à la cohésion de leurs besoins à l’objectif.

C’est donc par la création de personas basés sur des recherches ethnométhodologiques que nous serons en mesure de décrire des utilisateurs stéréotypés au maximum. L’utilisation d’archétypes fictifs permet de mettre un visage nouveau sur ceux pour qui l’application doit être développée, en s’éloignant du possible biais psychologique qu’ont les acteurs actuels vis-à-vis du contexte existant. Il ne faut pas sous-estimer l’importance d’une bonne démarche ethnométhodologique, comme elle fournit tout de même des données tangibles et exploitables dans l’élaboration des personas.

Les personas utilisés dans la méthode SIX présentent une photo, le nom, l’âge et la biographie de l’utilisateur. Une citation caractérisant leur profil psychologique leur est également attribuée. Nous illustrons ensuite l’ambiance générale atour du persona sous forme de moodboard, qui affiche en images les diverses particularités du persona et de ses habitudes. On récupère également l’icône correspondante à l’acteur concerné, ce qui permet de visualiser rapidement les relations entre le persona et sa position dans le diagramme de service. Un autre des points forts de la méthode SIX, c’est l’intégration systématique des personas dans le processus : ils ne sont jamais bien loin, et servent plus concrètement au développement des interactions grâce à l’importance qu’on leur accorde.

Il n’y a pas de nombre de persona idéal à créer. Un résumé peut être produit afin d’intégrer les acteurs manquants, sans nécessairement produire de fiche complète. Ce résumé pourra servir de référence rapide lors de la prise de décision. Or, il est important de générer en détail les personas des acteurs qui sont directement impliqués dans les points sensibles identifiés à la phase 2. Le choix des acteurs clés peut se faire en fonction de la cible établie lors de la création de la carte des acteurs. Chaque utilisateur potentiel du système doit disposer de sa propre fiche complète, comme nous nous baserons sur celle-ci pour définir leurs parcours et leurs tâches.

Figure 19 – Utilisateurs : persona détaillé

Figure 20 – Utilisateurs : résumé des différents personas

 

 

 

Publicités